CD

mai 2017

mars 2018 (6) • février 2018 (9) • janvier 2018 (10) • décembre 2017 (81) • novembre 2017 (53) • octobre 2017 (116) • septembre 2017 (155) • août 2017 (6) • juillet 2017 (164) • juin 2017 (205) • mai 2017 (200) • avril 2017 (29) • mars 2017 (196) • février 2017 (168) • décembre 2016 (83) • novembre 2016 (85) • octobre 2016 (201) • septembre 2016 (136) • août 2016 (16) • juillet 2016 (170) • juin 2016 (92) • mai 2016 (136) • avril 2016 (19) • mars 2016 (147) • février 2016 (39) • janvier 2016 (134) • novembre 2015 (152) • octobre 2015 (133) • septembre 2015 (155) • août 2015 (8) • juillet 2015 (54) • juin 2015 (321) • avril 2015 (105) • mars 2015 (108) • février 2015 (159) • janvier 2015 (12) • décembre 2014 (116) • novembre 2014 (198) • octobre 2014 (86) • septembre 2014 (236) • août 2014 (23) • juillet 2014 (188) • juin 2014 (120) • mai 2014 (55) • avril 2014 (96) • février 2014 (12) • janvier 2014 (33) • octobre 2013 (2) • août 2013 (7) • juillet 2013 (9) • juin 2013 (1) • mai 2013 (37) • avril 2013 (114) • mars 2013 (194) • février 2013 (142) • janvier 2013 (7) • décembre 2012 (178) • novembre 2012 (174) • octobre 2012 (124) • septembre 2012 (89) • août 2012 (54) • juillet 2012 (141) • juin 2012 (100) • mai 2012 (195) • avril 2012 (95) • mars 2012 (25) • février 2012 (193) • janvier 2012 (37) • décembre 2011 (162) • novembre 2011 (170) • octobre 2011 (86) • septembre 2011 (145) • août 2011 (24) • juillet 2011 (191) • juin 2011 (253) • mai 2011 (231) • avril 2011 (327) • mars 2011 (95) • février 2011 (190) • janvier 2011 (23) • décembre 2010 (427) • novembre 2010 (92) • octobre 2010 (239) • septembre 2010 (65) • août 2010 (41) • juillet 2010 (106) • juin 2010 (225) • mai 2010 (12) • avril 2010 (270) • mars 2010 (51) • février 2010 (191) • janvier 2010 (17) • décembre 2009 (303) • novembre 2009 (127) • octobre 2009 (257) • septembre 2009 (115) • août 2009 (60) • juillet 2009 (227) • juin 2009 (98) • mai 2009 (244) • avril 2009 (27) • mars 2009 (106) • février 2009 (29) • janvier 2009 (39) • décembre 2008 (300) • novembre 2008 (272) • octobre 2008 (189) • septembre 2008 (142) • août 2008 (72) • juillet 2008 (151) • juin 2008 (220) • mai 2008 (83) • avril 2008 (97) • mars 2008 (93) • février 2008 (62) • janvier 2008 (13) • décembre 2007 (283) • novembre 2007 (246) • octobre 2007 (79) • septembre 2007 (210) • août 2007 (113) • juillet 2007 (91) • juin 2007 (60) • mai 2007 (264) • avril 2007 (100) • mars 2007 (183) • février 2007 (5) • janvier 2007 (168) • décembre 2006 (178) • novembre 2006 (152) • octobre 2006 (51) • septembre 2006 (19) • août 2006 (140) • juillet 2006 (108) • juin 2006 (152) • mai 2006 (220) • avril 2006 (56) • mars 2006 (162) • février 2006 (50) • janvier 2006 (93) • décembre 2005 (272) • novembre 2005 (97) • octobre 2005 (221) • septembre 2005 (16) • août 2005 (284) • juillet 2005 (55) • juin 2005 (343) • mai 2005 (27) • avril 2005 (297) • mars 2005 (14) • février 2005 (2) • janvier 2005 (3) • décembre 2004 (145)
  • «
  • 1
  • 2
  • 3
  • ...
  • 18
  • 19
  • 20
  • »

Notturni

Musique Classique : Piano

Année 2012

Durée 68 minutes

Label Col Legno

Interprête(s) : Marino Formenti, Rodrigo Garcia

Récompenses :
Diapason d'or mars 2014.

Revue de presse :
"Belle surprise, car au-delà d'un panorama bien troussé du piano contemporain, c'est l'immédiate présence des atmosphères nocturnes et des couleurs qui nous captive sous les mains de Marino Formenti." (Diapason)
RécompensesDiapason d'or
vol.piste
 
TitreArtiste
11Lemma-Icon-EpigramBrian Ferneyhough
 2ShadowlinesGeorge Benjamin
 3Für MarinoFriedrich Cerha
 4Slowakische Erinnenrungen aus der Kindheit n°5Friedrich Cerha
 5Klavierstück VKarl-Heinz Stockhausen
 6Slowakische Erinnenrungen aus der Kindheit n°9Friedrich Cerha
 7OneJohn Cage (site)
 8Slowakische Erinnenrungen aus der Kindheit n°20Friedrich Cerha
 9Natürliche Dauern n°5 aus 'Klang'Karl-Heinz Stockhausen

Great crossover potential (The)

Variete Internationale : Pop

Année 1998

Durée 51 minutes

Label One Little Indian Records

Interprête(s) : The Sugarcubes

vol.piste
 
TitreArtiste
11 Birthday 
 2 Cold sweat 
 3 Mama 
 4 Motor crash 
 5 Deus 
 6 Regina 
 7 Pump 
 8 Planet 
 9 Water 
 10 Hit 
 11 Vitamin 
 12 Walkabout 
 13 Gold 
 14 Chihuahua 

Bliss avenue

Jazz : Blues

Année 2013

Label Ruf Records

Interprête(s) : Dana Fuchs

vol.piste
 
TitreArtiste
11Bliss avenue 
 2How did things get this way 
 3Handful too many 
 4Livin' on sunday 
 5So hard to move 
 6Daddy's little girl 
 7Rodents in the attic 
 8Baby loves the life 
 9Nothin' on my mind 
 10Keep on walkin' 
 11Vagabond wind 
 12Long long game 

Accidentally yours

Variete Francaise : Chanson francophone européenne

Année 2017

Durée 36 minutes

Label Barclay

Interprête(s) : Lady Sir (site), Rachida Brakni, Gaëtan Roussel (site)

Résumé : Lady Sir, c'est la rencontre de deux artistes aux visages multiples : Rachida Brakni et Gaëtan Roussel.

Autour de cet album, sortira 2 jours avant un autre album tout aussi singulier "Je rêve d'ailleurs", une bande dessinée de l'auteur-dessinateur Fred Bernard (chez l'éditeur Glénat) racontant l'aventure de Lady Sir à travers la rencontre de R. Brakni et G. Roussel.
RécompensesDisque de l'année Les Inrocks
vol.piste
 
TitreArtiste
11Accidentally yours 
 2Le temps passe 
 3Je rêve d'ailleurs 
 4Je ne me souviens pas 
 5Away 
 6Son absence 
 7La nuit se lève 
 8You may hold on 
 9Des petits bouts 
 10Tout va mieux partout 

Lingering

Variete Internationale : Downtempo, trip hop

Année 2017

Label Joyful Noise Recordings

Interprête(s) : Sleep Party People (site)

Résumé : Sleep Party People est le projet solo du multi-instrumentaliste et chanteur danois Brian Batz. "Lingering" est son 4ème album studio.
vol.piste
 
TitreArtiste
11Figures 
 2The missing steps 
 3Fainting sells 
 4Salix and his soil 
 5Lingering eyes 
 6DissenssionsSleep Party People (site), Luster
 7Limitations 
 8The sound of his daughter 
 9The sun will open its core 
 10We are there togetherBeth Hirsch, Sleep Party People (site)
 11Odd forms 
 12Vivid dream 

Alien, covenant : BO du film de Ridley Scott

Musique Fonctionnelle : Bof (bande originale de film)

Année 2017

Label Milan

Compositeur : Jed Kurzel

Résumé : Le nouvel épisode de la saga culte 'alien ' réalisé par Ridley Scott (Alien, le huitième passager, Prometheus). Une bande originale du très prometteur compositeur australien Jed Kurzel (The Babadook, Macbeth).
Alien : Covenant est le nouveau film d'horreur/science-fiction de Ridley Scott avec Michael Fassbender et Katherine Waterston. Le film est le sequel de 'Prometheus' (2012) et le sixième épisode de la saga Alien : il suit l'équipe du vaisseau Covenant dans leur découverte de l'échec de l'expédition Prometheus sur une planète isolée. Le monde s'avèrera bientôt être peuplé de créatures dangereuses qui provoqueront l'équipage dans un combat mortel.
Inspiré par la musique du Alien original, le travail de Kurzel invoque les sentiments d'isolation et d'horreur abjecte de l'inévitable catastrophe du film.
vol.piste
 
TitreArtiste
11Incubation 
 2The convenant 
 3Neutrino burst 
 4A cabin on the lake 
 5Sails 
 6Planet : main theme 
 7Launcher landing 
 8Wheat field 
 9Spores 
 10The med bay 
 11Grass attack 
 12Dead civilization 
 13Survivors 
 14Payload deployment 
 15Command override 
 16Face hugger 
 17Chest burster 
 18Lonely perfection 
 19Cargo lift 
 20Bring it to my turf 
 21Terraforming bay 
 22Alien covenant theme 

Afterglow

Variete Internationale : Variétés internationales

Année 2017

Label One Little Indian

Interprête(s) : Asgeir (site)

Résumé : Son 1er album "In the Silence" avait battu des records de vente en Islande en 2013 (dans sa version originale en islandais), puis sa version internationale (en anglais) avait traversé les frontières. Porté par les singles "King & Cross", "Torrent" et "Going Home" et une touche unique "folktronica", Asgeir s'était révélé en France comme un coup de coeur médiatique et public (plus de 25 000 albums vendus) "Afterglow" son nouvel album est encore une affaire de famille, Ásgeir s'associant une nouvelle fois à son père - le poète Einar Georg Einarsson - qui a écrit les paroles de l'album. Un opus ambitieux, en équilibre entre électronique glaciale évoquant Bon Iver, James Blake ou Anohni et influences soul, RetB et même gospel...
vol.piste
 
TitreArtiste
11Afterglow 
 2Unbound 
 3Stardust 
 4Here comes the wave in 
 5Underneath it 
 6Nothing 
 7I konw you know 
 8Dreaming 
 9New day 
 10Fennir yfir 
 11Hold 
21Afterglow : alternative version 
 2Unbound : alternative version 
 3Where is my mind ? 
 4Trust 

No shape

Variete Internationale : Glam rock, glitter rock

Année 2017

Durée 43 minutes

Label Matador

Interprête(s) : Perfume Genius

Résumé : Ce qui fait la splendeur de la musique de Perfume Genius, c'est sans doute l'extrême vulnérabilité de ses chansons étranges, presque bancales, mais aussi leur désarmante honnêteté. Rarement un songwriter aura aussi vaillamment exposé ses plaies les plus vives. Ses désirs les plus noirs. Depuis la sortie de son dernier opus, le chanteur aux ongles toujours impeccablement vernis s'est offert une maison dans la banlieue sud de Seattle. Il a enregistré quelques duos avec Christine and The Queens ("Jonathan") ou Cate Le Bon ("I think I knew") et s'est même frotté à des chansons du Grateful Dead ("Lay me down" enregistré avec Sharon Von Etten) ou du King en personne le temps d'une eprise de "Can't help falling in love" pour les besoins d'un spot pour un parfum (forcément) Prada. À 35 ans, Perfume Genius revient avec "No shape", un quatrième album produit par Blake Mills (Fiona Apple, Alabama Shakes, John Legend). Cette fois, le musicien s'est efforcé de renouveler son écriture, comme il l'expliquait récemment dans un long portrait publié dans le magazine américain The Fader : "Cette fois, je me suis forcé à aller vers d'autres accords que ceux vers lesquels je vais naturellement. Je voulais dire : "Je suis un musicien !" Et foncer !" Enregistré à Los Angeles, "No shape" est le grand disque d'un songwriter épanoui mais intranquille ("Did you notice we sleep through the night/ Did you notice, babe, everything's alright chante-t-il sur le titre Alan, titre dédié à son conjoint de musicien). Osant le coït entre Sade et Leonard Cohen le temps d'une ode à l'asphyxie érotique ("Die for you"), les blues bizarres ("Run me through") ou les crescendos enluminés de cordes ("Every night", "Choir"). On y croise également la Californienne Weyes Blood venues en voisine prêter sa voix à un couplet de Sides.
Revue de presse :
"La mise en scène affriolante de " No Shape " est d'une luminosité incomparable et sert de contre-pied à la musique grandiose de Mike Hadreas, qui ne semble avoir aucune limite dans la beauté de son talent, continuant sa quête introspective de l'identité et du genre. Sans demi-mesure, avec toute l'objectivité que nous pouvons y apporter, ce quatrième album est un chef-d'œuvre moderne en tous points, dans ses intentions comme dans sa forme ; et bien plus, puisqu'il tend à redéfinir, sans prétention, la musique et ses tourments." (indiemusic.fr).
vol.piste
 
TitreArtiste
11Otherside 
 2Slip away 
 3Just like love 
 4Go ahead 
 5Valley 
 6Wrealth 
 7Every night 
 8Choir 
 9Die 4 you 
 10SidesPerfume Genius, Weyes Blood (site)
 11Braid 
 12Run me through 
 13Alan 

Deluxe

Jazz : Soul & funk & rnb international

Année 2017

Durée 40 minutes

Label Sessions Sounds

Interprête(s) : Will Sessions (site)

vol.piste
 
TitreArtiste
11 In the rideAmp Fiddler (site), Will Sessions (site)
 2 Shake it up, shake it downRickey Calloway, Will Sessions (site)
 3 Run, don't walk awayCoko, Will Sessions (site)
 4 Off the line 
 5 Jump backRickey Calloway, Will Sessions (site)
 6 Cherry juiceWill Sessions (site), Allan Barnes
 7 Come on homeRickey Calloway, Will Sessions (site)
 8 The diesel 

Pleasure

Variete Internationale : Pop / Rock

Année 2017

Label Polydor

Interprête(s) : Feist (site)

Résumé : "Pleasure" s'impose comme le disque de Feist le plus provoquant et le plus expansif, et prouve une fois encore l'extraordinaire puissance du talent de Feist. Terriblement intime et ambitieux, ténu et anarchique, envoutant et bouleversant, Feist y dévoile l'inventivité de son jeu de guitare et sa voix obsédante qui se métamorphose au fil d'arrangements rares et bruts.
4ème album de la songwriteuse Canadienne après "Let it die" (2003), "The reminder" (2007) et "Metals" (2011).
Co-produit par Feist, Renaud Letang, Mocky, enregistré entre la Californie, NY et Paris.
vol.piste
 
TitreArtiste
11Pleasure 
 2I wish I didn't miss you 
 3Get not high, get not low 
 4Lost dreams 
 5Any party 
 6A man is not his song 
 7The wind 
 8Century 
 9Baby be simple 
 10I'm not running away 
 11Young up 
  • «
  • 1
  • 2
  • 3
  • ...
  • 18
  • 19
  • 20
  • »